Openbedrijvendag Noyen NV_-®jerroenwillems.be_WEB_09.jpg

En 2005, Noyen peut placer son logo sur 5 000 mètres carrés supplémentaires à Evergem. C'est une époque passionnante. Le chiffre d'affaires est multiplié par dix. Le personnel passe de 5 à 20 collaborateurs.

 

Hasta la Vista

Depuis 2002, Noyen laisse entrer tous les jours le soleil d'Espagne. C'est lors d'une fête chez des amis que Johan prend du goût pour la paella. Le traiteur de service est Johnny Larea, le fils d'un réfugié espagnol qui a grandi en Belgique. Il prépare de grandes poêles de paella à domicile chez les gens, une manière conviviale et savoureuse de profiter de la cuisine avec un clin d'œil exotique. Le boucher avec lequel Johan taille une bavette n'y va pas par quatre chemins. S'il met cette paella dans son comptoir, elle se vendrait comme des petits pains. Si ce n'est que cela, pense Johan, et il s'adresse à Johnny Larea après la fête. Les deux sont enthousiastes et se mettent à faire des plans.
La paella belge est toujours un peu différente de l'espagnole. Au lieu du riz Bomba plus coriace et plus rond, on opte pour le riz américain à grain long. Et en Espagne, on ne trouvera pas de petits poids et de princesses dans la paella. Mais les Belges le considèrent un succulent petit extra vert.

 

Le Q de Qualité

Noyen a été l'une des premières entreprises de viande à obtenir un certificat IS0. Depuis 2007, elle a obtenu également le certificat IFS. En effet, Noyen utilise exclusivement des produits naturels et frais du jour. Les conservateurs et arômes artificiels sont tabous. Chez Noyen, on aime les recettes authentiques et les produits régionaux. Tous les ingrédients, comme la viande, le lait, les œufs, les épices et les oignons sont achetés à des producteurs locaux. Voilà des saucisses bien de chez nous. Avec un Noyen dans votre assiette, vous savez ce que vous mangez.