noyenhistoriek1980.jpg

Le détour de Johan

Des cinq enfants, Peter est le plus intéressé par l'entreprise de viande de son père Eric. Son frère Johan fait des études d'ingénieur civil et envisage autre chose. Ses premières années de travail, il les passe dans une fonction commerciale chez Belfotop Eurosense, une société de photographie aérienne, de cartographie et d'études hydrographiques. 
Il est ensuite appelé par Ter Beke pour diriger une nouvelle acquisition à Malmédy. Johan présente bien entendu le profil parfait: un ingénieur qui a grandi dans la viande.

Mais dans les Cantons de l'Est, les choses tournent rapidement mal. Ter Beke n'est propriétaire que pour moitié de la nouvelle usine. L'autre actionnaire, Heinen, y a également un directeur en charge. En fin de compte, personne n'est le chef. Johan se sent abandonné à son sort et perd sa motivation. Après deux ans, il donne sa démission et revient à Gand un peu déçu. Le voilà sans travail, avec une femme et deux enfants sur un camping et son mobilier dans un entrepôt. C'est la fin des années 1980, et les places intéressantes ne courent pas les rues. Il demande à son père et à son frère s'ils n'ont pas besoin d'un peu d'aide pour la vente.

 

L'expansion

Johan retrouve rapidement sa confiance en soi et son ambition. Pour la première fois, il aperçoit les perspectives d'avenir fantastiques de l'entreprise de viande de son père. Il retire ses dernières économies de la banque et décide avec son frère de racheter l'affaire et de la transformer en SPRL. L'expérience, les contacts et la renommée de Noyen sont déjà un fait. Les frères sont prêts à faire les pas suivants.